Les petits trésors du mois #1

Favoris green beaute livre mode
Favoris green beaute livre mode
Ça a failli très mal se passer avec le mois de mai. Grisaille, pluie, froid polaire… on s’est retrouvé projeté avec nos doux rêves de farniente au beau milieu du mois de novembre ! Et ce que l’on peut pardonner au mois de novembre, on le garde comme une rancœur profonde au mois de mai. Comme si les bourgeons, les petits oiseaux et le soleil, tout ça nous était dû. On le vit comme une trahison. Nous méritions mieux après toutes ces privations de l’hiver ! Et puis ces deux dernières semaines, le printemps est enfin arrivé. Avec les fraises, les cerises, les grillons, la sueur sur nos fronts, les lectures à l’ombre d’un arbre, les soirées dehors. Enfin ! C’est donc emplie d’une douce félicité que je vous parle aujourd’hui des petits trésors qui ont égayé mon quotidien ce dernier mois, mes petits favoris du mois de mai.

graines kokopelli potager bio

Les graines Kokopelli et les débuts du potager

Lorsque nous avons pris la décision de nous installer à la campagne, nous avions dans l’idée de faire pousser nos propres légumes. Nos vies de jeunes cadres dynamiques nous entraînant toujours par monts et par vaux (expression désuète depuis 1817), nous avons laissé la partie du jardin réservée au potager en friche pendant plus d’un an. Jusqu’à cette année.

Nous nous sommes d’abord acquittés à merveille de l’étape des semis dès le mois de mars. Nous avions récupéré des graines auprès des savants planteurs que nous connaissions, et avions acheté ce qui nous manquait via l’association Kokopelli, qui milite pour l’indépendance des semences et une agriculture plus sensée. L’association propose plus de 2 200 variétés dont la grande majorité est produite en France et certifiée Agriculture Biologique. Nos semis ont remarquablement pris, à croire que nous avons la main verte !

Vient ensuite le plaisir de tout mettre en terre et de les observer grandir à partir de mi-mai. De sortir de là les ongles tout sales et les chaussures toutes crottées. Et de prendre le temps de se reconnecter avec l’essentiel. Ah quel trésor !

vernis bio kure bazaar dissolvant naturel

Les vernis Kure Bazaar et le dissolvant Santé

Le mois de mai c’est, certes, les ongles pleins de terre mais aussi le retour fracassant du vernis à ongles ! Et avec ce rose Sunset et ce blanc plus que blanc de Kure Bazaar, autant vous dire que je suis parée pour les beaux jours. En plus de leur couleur dont je suis complètement fan, la composition des vernis Kure Bazaar est d’origine naturelle à 85% (pulpe de bois, coton, maïs, pomme de terre et blé). Bien qu’exempts des principaux ingrédients toxiques que l’on retrouve dans les vernis classiques, ils ont une tenue parfaite et une facilité d’application déconcertante. Et je ne parle pas de l’immense choix des couleurs, sous peine de vous rendre accro sur le champ.

Un gros point noir pour moi quand il s’agissait de vernis restait l’étape du dissolvant. J’ai trouvé la solution miracle au mois de mai, après bien des essais désastreux et je suis bien contente de pouvoir vous montrer ça. Finito cette odeur qui étreint les poumons et fait plisser les narines ! Le miracle est venu avec le super dissolvant de la marque Santé, labellisé bio et cruelty-free. Il est moins décapant qu’un dissolvant conventionnel, donc un peu moins performant, mais il fait très bien l’affaire. Il n’a quasiment pas d’odeur, un léger parfum d’orange.

creme bio visage

La crème de jour teintée de Dr. Hauschka

Dès que les beaux jours reviennent, je dégaine ma crème de jour teintée Dr. Hauschka, labellisée bio, qui est un de mes favoris absolus en matière de soins. C’est une marque plutôt onéreuse, mais la qualité et la durée des produits justifient, selon moi, amplement le prix. Pour une utilisation optimale, il faut prélever très peu de produit et le chauffer entre ses doigts avant de l’appliquer… et je vous promets un visage nourri, et un teint lumineux et rehaussé ! La crème étant très riche, je la conseillerais aux peaux normales à sèches, pas sûre qu’elle convienne aux peaux grasses. Il est possible de commander des échantillons de 5 mL, vous m’en direz des nouvelles !

headband gypsy boho paris

Le headband Raphaëlle de Laure Derrey

Vous l’aurez compris dans mon précédent article look (ici), je suis complètement folle de ce headband moucheté que je passe dès que j’en ai l’occasion. Il m’a suivie tout le mois de mai et m’a toujours valu des compliments. Un vrai coup de cœur qui pimente n’importe quelle tenue !

collier fabrique a la main paris aigue marine

Le collier aigue-marine de Boho Stones

Le soleil qui revient c’est l’occasion pour moi de reporter mes bijoux dorés. Étonnamment, je suis plutôt argent quand il fait moche, allez savoir pourquoi. Ressortir cette aigue-marine de la boutique Etsy Boho Stones m’a rappelé à quel point j’étais tombée amoureuse de toutes ses créations. Véronique fabrique à la main, dans son atelier parisien, des bijoux que je trouve d’une finesse absolue. Fabriqués en très petites séries, voire sur demande, et avec des prix tout à fait abordables, les bijoux sont d’inspiration boho chic. Le fait même de me promener sur la boutique pour vous partager le lien me fait briller les yeux !

jus de cramberry fraises succulente

Le jus de cranberry (ou canneberge)

Je vais vous parler de quelque chose de très sain et délicieux : le jus de cranberry 100% ! Attention à bien diluer dans de l’eau hein, sinon gare à l’amertume ! Je trouve qu’il n’y a rien de plus désaltérant qu’un grand verre d’eau avec un peu de jus au fond du verre. Après une bonne matinée de jardinage tiens par exemple… La couleur du breuvage est superbe, elle reflète la présence d’un puissant antioxydant, le phénol, aux propriétés anti-cancérigènes. La canneberge est également bien connue pour la prévention des infections urinaires. Je vous recommande de choisir votre jus bio, d’une part parce que les baies sont parmi les fruits les plus soumis aux pesticides, et d’autre part parce que les jus les concentrent de plus belle.

livre developpement personnel ego fraises

Le livre du mois : Ego is the enemy, de Ryan Holiday

Le livre du mois, Ego is the Enemy, sort un peu de l’ordinaire puisqu’il traite de l’ego, cet être méconnu qui habite au fond de nous et que nous écoutons bien trop souvent. Je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre en agrippant pour la première fois sa couverture épaisse, certainement pas à ce que ça change quoi que soit sur ma vision de moi-même. Ce bouquin m’a ouvert les yeux sur les manifestations de mon propre ego qui me causaient du tort, et m’a permis d’apprendre à mieux les appréhender. Décortiquer ces manifestations permet de mettre un contour sur l’ego, de l’identifier. Remarquer simplement son existence est déjà, je trouve, très intéressant.

Je n’ai malheureusement pas trouvé de version française, elle n’est peut-être pas encore sortie. Je vous réserve dans tous les cas un petit article sur le sujet, pour les allergiques à l’anglais et aux livres de développement personnel. Il y a, à mon humble avis, des choses à dire là-dessus.

Et vous, quels sont vos petits trésors du mois de mai ?

Céline

Si vous avez apprécié la lecture de cet article, partagez-le :

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires sur “Les petits trésors du mois #1

  1. Merci beaucoup Julie pour ce petit mot, ça me touche beaucoup <3

  2. Je viens d’aller faire un tour sur la page Etsy de Boho Stones… que c’est joli ! Tes favoris du mois vont, en effet, à merveille avec le printemps =)
    Et je profite de ce petit commentaire pour te dire que j’aime vraiment beaucoup ta façon d’écrire, à chaque article c’est un réel plaisir de te lire.
    Belle soirée =)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *