Nomades made in France

couverts réutilisables

Vous le savez, le voyage zéro-déchet, c’est un peu mon dada. Le soutien des savoir-faire locaux aussi. Et l’utilisation raisonnée et durable des ressources, n’en parlons pas ! Vous m’avez déjà vue, dans la vidéo sur le matériel du tour de la Mongolie à vélo, brandir un set de couverts réutilisables achetés à Monoprix quelques jours avant le départ. Un set de couverts nomades fabriqués je-ne-sais-où, rangés dans un contenant en plastique.

Que voulez-vous, personne n’est parfait ! Mais attendez voir…

C’est peut-être qu’il n’existait tout simplement pas encore des couverts réutilisables fabriqués en France en inox recyclé, pensés pour durer et rangés dans un contenant en plastique, recyclé lui aussi ! Gobi vient de révolutionner le game, et figurez-vous que ça ne coûte même pas plus cher que ce qu’on avait pris en voyage avec nous !

Pourquoi des couverts nomades ?

Si vous avez déjà commencé à vous poser des questions sur votre consommation (et il y a des chances que ce soit le cas si vous vous trouvez là), vous avez certainement banni depuis longtemps les couverts en plastique de votre vie. Malgré ce que veulent nous faire croire les fabricants en inscrivant désormais sur le paquet « couverts en plastique réutilisables » pour braver l’interdiction, il s’agit bel et bien de couverts jetables et impossibles à recycler. Des déchets purs.

Pour les repas du midi au bureau, les piques-niques en plein air, pour pouvoir refuser la petite cuillère en plastique du cornet de glace, ou pour partir à l’aventure et refuser l’usage du plastique en masse comme nous l’avons fait, il faut toujours avoir des couverts avec soi. C’est la base !

Alors, bien sûr, vous pouvez toujours garder des couverts en inox dans votre sac, enroulés dans une serviette en tissu par exemple. C’est comme ça que j’ai fait pendant des années ! Mais il y a quand même un côté hyper pratique à avoir une petite boîte pour les ranger et un avantage non négligeable à ce qu’ils soient ultra légers, et c’est d’ailleurs l’option que nous avions choisie pour partir.

Des couverts réutilisables made in France

Gobi vient donc de lancer des couverts nomades made in France, et en général ils ne rigolent pas avec la conception de leurs produits ! Vous les connaissiez peut-être pour leurs gourdes fabriquées en France avec une réduction draconienne de tous les impacts écologiques possibles et imaginables. Les produits Gobi, c’est simple, sont irréprochables !

Bon et bien là, ils viennent de sortir en exclusivité jusqu’au 17 juin chez The Trust Society, les couverts réutilisables qu’il nous aurait fallu pour partir en voyage il y a un peu plus d’un an.

En acier inoxydable issu à 80% du recyclage, sourcé en France et en Belgique, pour durer toute la vie, et rangés dans un boîtier de transport nomade en matière 100% recyclée avec les chutes de production des gourdes Gobi ! Ils sont pensés pour être le plus légers possible, ergonomiques et compacts… tout en étant le plus éthiques et écoresponsables possible ! Irréprochables, je vous dis !

Les couverts ont été designés par Gobi à Paris, puis fabriqués à Celles-sur-Durolle dans le Puy-de-Dôme par la manufacture VERDIER (fondée en 1859), et enfin assemblés à l’ESAT de Rosebrie à Mandres-les-Roses dans le Val de Marne. Vous savez tout !

Et si vous êtes du genre à vous poser les bonnes questions avant d’acheter, sachez que la performance environnementale de leurs couverts réutilisables a été mesurée : les impacts de fabrication sont compensés par les bénéfices de l’utilisation au bout de 15 mois environ !

*Cet article est écrit en collaboration avec Gobi et The Trust Society. Merci à eux de me faire confiance et de soutenir mon travail !

Alors, prêts à devenir des nomades made in France ?

*** Céline ***

Si vous avez apprécié la lecture de cet article, partagez-le :

1 commentaire sur “Nomades made in France

  1. Super sympa ces couverts, merci pour cette découverte 🙂 Une belle idée cadeau également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *