À la découverte des huiles adaptogènes

J’ai découvert l’existence et les vertus des huiles adaptogènes il y a quelques mois seulement. Si notre culture occidentale commence à en parler de plus en plus, et que le sujet pourrait même s’apparenter à un effet de mode, elles sont en fait connues et étudiées depuis des millénaires ! Les plantes adaptogènes font partie intégrante de la pharmacopée chinoise et de l’ayurveda, des médecines qui reposent sur des milliers d’années de savoir et de transmission.

Les huiles adaptogènes, c’est quoi ?

Il faut attendre 1969 pour que la définition actuelle d’un adaptogène soit publiée dans une revue scientifique occidentale. Brekhman et Dardymov en dressent ainsi cette définition dans the Annual Review of Pharmacology :

  • Augmente la résistance de l’organisme contre les agresseurs de différentes natures (physiques, chimiques ou biologiques) de manière non spécifique ;
  • Présente une influence normalisatrice, quels que soient les changements à partir des normes physiologiques ;
  • Montre une absence de toxicité et d’influence sur les fonctions normales de l’organisme.

En clair, les plantes adaptogènes soutiennent le processus métabolique du corps et l’aident à rétablir l’équilibre, à atteindre l’homéostasie.

L’homéostasie, c’est la caractéristique d’un écosystème qui résiste aux changements, ou perturbations, et conserve un état d’équilibre. Le stress, sous toutes ces formes, peut venir perturber cet état d’équilibre, et même notre capacité à le restaurer nous-même s’il est persistant.

Les plantes adaptogènes viennent soutenir le corps dans sa recherche de l’équilibre, luttant ainsi contre les effets nocifs des différents stress du quotidien. Elles ont un effet immédiat, mais agissent aussi sur le long terme quand on les prend régulièrement. Chacun aura une sensibilité différente à ces plantes, elles n’agissent pas toutes de la même façon. À chacun, donc, de faire ses propres expériences !

L’exemple du CBD, extrait du chanvre

Le CBD fait beaucoup parler de lui, on le retrouve à toutes les sauces depuis quelques temps.

Il s’agit de l’un des 200 composés actifs de la plante de chanvre. Contrairement au THC, un autre composé actif de la plante présent dans le cannabis, le CBD n’a aucun effet psychotrope, euphorisant, ou de dépendance. La règlementation est très claire, le produit fini ne doit pas contenir de traces de THC, et les contrôles sont scrupuleux.

Dans le cas des produits Kaya, le CBD est extrait d’une espèce de chanvre particulière qui pousse naturellement sans THC. Il est extrait aux Etats-Unis, où est cultivé le chanvre en agriculture biologique, car il est aujourd’hui interdit d’extraire du CBD sur le sol français. Kaya assure travailler main dans la main avec les agriculteurs français pour relocaliser la production et obtenir le droit d’extraction.

Le CBD permet naturellement de réduire l’anxiété, la douleur et les troubles du sommeil sans affecter le comportement de la personne qui l’utilise. Il vient soutenir, comme nous l’avons vu, le corps dans sa tendance à l’homéostasie.

Il est aussi très souvent recommandé par mes consœurs pour soulager le syndrome prémenstruel et les douleurs de règles. Quelques gouttes d’huile sur un tampon ou une cup soulageraient grandement les douleurs. 

Les effets secondaires des huiles adaptogènes

Nous l’avons vu, la non-toxicité des plantes adaptogènes est ce qui les définit en partie. Aucun effet secondaire n’a été relevé lors des différentes études pharmacologiques sur le sujet, tant que l’on se contente des doses préconisées. Il n’y a donc aucun effet de somnolence ou de dépendance.

Par principe de précaution, les huiles adaptogènes de Kaya sont toutefois déconseillées aux femmes enceintes ou allaitantes, et aux enfants. De même, si vous avez des problèmes de santé, mieux vaut demander l’avis d’un médecin.

Compte-rendu de mes tests

Je n’ai pour ma part testé que le côté « immédiat » des produits adaptogènes. À chacun son blocage psychologique, moi c’est celui qui consiste à avaler les gélules et les comprimés. Ça ne passe pas !

L’option de la pipette avec quelques gouttes à laisser sous la langue est donc idéale pour moi, mais il existe des cures à prendre sur le long terme pour jouer sur la capacité des plantes adaptogènes à renforcer la réponse du corps aux stress.

À savoir : Les produits Kaya ne sont pas labellisés BIO car il n’est pour l’instant pas possible de labelliser des compléments alimentaires avec du CBD.

L’effet immédiat des huiles adaptogènes

Vous le savez peut-être, je suis l’heureuse autrice de Mon dressing heureux, à peine sorti mercredi dernier. J’ai eu quelques semaines éprouvantes et riches en interventions (interviews, lives sur Instagram, podcasts), et ça va normalement continuer un petit bout de temps ! Il a aussi simplement fallu survivre au stress généré par l’attente avant sa sortie !!

Coup de bol, j’avais rencontré le chemin des adaptogènes un peu plus tôt, et j’ai pu tester à de nombreuses reprises leur action sur mon comportement. Avant chaque prise de parole, je prends une demi-pipette de l’huile adaptogène 5% CBD. J’ai remarqué un effet immédiat sur mon stress qui devient plus lointain, moins angoissant et déstabilisant, mais surtout sur ma concentration pendant l’intervention.

Je pense avoir décelé chez moi quelques difficultés de concentration et de focus en général (peut-être ce qui explique que l’intégralité de mes bulletins scolaires mentionnent des bavardages en classe ?), peut-être même davantage accentuées encore avec mon métier sur les réseaux sociaux et les informations qui circulent à toute vitesse. Il n’est donc pas rare que je me lance tête la première dans une explication et que je perde le fil de mon récit, perdant de vue même parfois la question de mon interlocuteur. Girouette, vous avez dit ?

L’effet « focus » est indéniable chez moi, je sens que ma pensée est plus claire et limpide, plus structurée, moins brouillon. Le « brouillon » de la chose étant en général décuplé par le stress ! Cet effet est certainement impliqué par l’Ashwagandha, une plante de la pharmacopée traditionnelle ayurvédique, ayant des effets sur le stress et la concentration.

Je me sers davantage de l’huile Rise & Shine pour m’aider avec les coups de mou et le moral dans les chaussettes. Ceux qui auront suivi mes 5 semaines de dépression sous la pluie portugaise sauront de quoi je parle ! Ses extraits de Guarana agissent sur l’énergie et l’humeur, tandis que le CBD et la Rhodiole agissent sur la réponse au stress et la concentration. Un vrai allié pour des périodes un peu difficiles… Mais le printemps arrive, pas vrai ?

L’effet long terme des huiles adaptogènes

Comme dit plus haut, il est intéressant de prendre les huiles adaptogènes sur le long terme pour renforcer sa capacité à réagir et à s’adapter aux différents stress du quotidien.

Kaya propose ainsi des cures pour lutter contre les troubles du sommeil, les angoisses chroniques ou les dépressions passagères. Il est possible, pour les glandus comme moi, d’avoir cet effet long terme en prenant les huiles régulièrement plutôt que des comprimés (c’est juste que le budget n’est pas le même !).

Il est aussi possible de cumuler les deux options, avec une cure pour soutenir l’organisme en période de révisions ou de stress particulier par exemple, et de prendre une huile à effet immédiat pour le jour J de l’examen ou de l’entretien.

Si vous en avez besoin, le code IZNOWGOOD15 vous permet d’avoir 15% de réduction sur les produits Kaya !

*** Céline ***

*Cet article est en collaboration avec Kaya

Si vous avez apprécié la lecture de cet article, partagez-le :

4 commentaires sur “À la découverte des huiles adaptogènes

  1. Merci pour cet article. Je vais aller voir le site de kaya.

  2. Bonjour Céline,

    Je suis en train de tester la cure sweet dreams pour le sommeil de kaya depuis 2 semaines (alors oui c’est des gélules, je comprends que l’apparence médicament puis rebuter) et je trouve déjà un mieux être dans le sommeil, moins de réveils nocturnes et moins de difficultés à me rendormir. Je conseille pour les personnes qui passent par là qui auraient aussi ce genre de problème (pleins d’explications sur le site qui est très bien fait)

  3. Bonjour Céline et merci pour cet article !
    Je connaissais les fleurs de Bach pour avoir des propriété calmantes sur le stress et notamment l’élixir d’urgence (dont j’ai oublié le nom !). Je me demandais alors quel était la différence entre les produits Kaya et les fleurs de Bach ?
    Je suis également comme toi : je perds facilement de vue mon objectif ou les demandes/questions de mon entourage !
    Des bisous !

    1. Coucou Gaëlle,
      Oui, tu parles du Rescue qui fonctionne sur les angoisses et les moments un peu délicats émotionnellement !
      En fait, ça ne fonctionne pas du tout de la même façon, ce ne sont pas les mêmes principes actifs ! Je suppose que chacun a des affinités différentes en fonction des plantes utilisées et des procédés !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *