Cheveux bouclés en voyage : Routine bio et minimaliste

Comment prendre soin de ses cheveux bouclés en voyage est l’une des questions qui est revenue le plus souvent ces derniers mois. Vous vous étonniez même du fait que mes cheveux ressemblaient encore à quelque chose après plusieurs mois de voyage ! Mon secret, il est simple : j’en prenais soin, pardi !

Il m’est arrivé de partir en vacances plusieurs semaines au soleil sans m’en soucier et le verdict était sans appel, j’avais toujours tout abîmé. Les cheveux bouclés ont besoin de soins et d’attention, et il y a donc un choix à faire entre les oublier au risque de se retrouver avec de la paille sur la tête, ou ne pas les laisser tomber.

Quand on part en voyage comme nous l’avons fait et que l’itinérance n’est plus sur une période donnée mais fait entièrement partie de votre vie, vous ne pouvez pas faire le choix de les laisser tomber ! Nous étions en voyage, certes, mais le voyage était notre vie quotidienne. Et prendre soin de ses cheveux dans la vie quotidienne, ça paraît normal non ?

Dans cet article, je vous donne tous mes secrets et astuces pour garder des cheveux bouclés en bonne santé et de jolies boucles, et vous détaille ma routine bio et minimaliste (sac à dos oblige). Ready?

Routine bio et minimaliste pour cheveux bouclés

Partir en voyage implique forcément de choisir l’essentiel pour rester léger. J’ai donc réfléchi à une routine minimaliste qui me permette de prendre soin de mes cheveux bouclés tout en étant en vadrouille et donc, aussi, dans un environnement pas forcément propice à la santé des cheveux : soleil, eau salée, transpiration, vent, poussière…

Voilà donc ce qui compose le sac de la parfaite bouclée en voyage :

1/ Un shampoing 

De mon côté, je suis partie avec le shampoing solide Sweetie de chez Pachamamaï qui est mon shampoing favori. Le fait qu’il soit solide et donc zéro-déchet lui confère deux qualités essentielles pour le sac à dos : sa légèreté et sa compacité ! De plus son caractère solide lui permet de ne pas se répandre partout ou d’exploser dans le sac en cas de compression trop importante.

En plus de ça, il mousse bien et a un vrai pouvoir démêlant et hydratant. Le côté démêlant ne suffit pas pour moi, mais il apporte une aide non-négligeable à l’après-shampoing. Deux shampoings suffisent pour retirer entièrement un bain d’huile.

2/ Un après-shampoing

Mon après-shampoing favori est le Baume après-shampoing de Centifolia à l’extrait de framboise. Il agit sur le démêlage et la brillance comme personne, et il a une composition vraiment irréprochable.

Je n’ai pas encore trouvé d’après-shampoing solide qui me convienne, c’est une recherche encore à mener !

3/ De l’aloe vera

Ne jamais partir sans aloe vera, ça sert à tout ! Pour les coups de soleil d’abord, pour hydrater la peau tiraillée par le soleil, ou en guise de serum avant la crème de jour et surtout… pour les cheveux ! Autant vous dire qu’en voyage, ce genre de produit naturel multi-usage est du pain béni !

C’est l’allié indispensable pour hydrater les cheveux secs et bouclés et, aussi, pour définir vos boucles ! Je vous explique ma technique dans la seconde partie, vous allez voir, c’est magique !

Veillez à choisir un aloe vera qui puisse se conserver en dehors du frigo… Vous vous doutez bien que vous n’en aurez pas toujours un sous la main en voyage ! Celui qui m’a accompagné tout du long et que je recommande à chaque fois est celui de chez Mademoiselle Bio.

4/ De l’huile végétale de brocoli

L’huile végétale de brocoli est un peu l’huile idéale pour les cheveux bouclés. Elle apporte un effet de gainage comparable aux silicones qui permet d’apporter de la douceur et de la brillance, de contrôler les frisottis et de protéger les pointes abîmées.

5/ Une autre huile végétale

Les cheveux bouclés ont besoin d’huile pour être nourris et sceller leur hydratation, il ne faut pas hésiter à faire des bains d’huile réguliers. Ne pas hésiter, aussi, à enduire vos cheveux d’huile dès que vous faites une journée à la plage pour les protéger.

Pour ça, deux choix : soit une huile de coco brute qui servira aussi à vous hydrater le corps (et aussi à combattre les poux !), soit une huile sèche pour le corps et les cheveux qui vous servira également pour tout. En voyage, plus on multiplie les usages, mieux c’est !

Pour ma part, j’ai commencé avec l’huile de coco et j’ai continué avec l’huile sèche l’Africaine de Karethic à base de karité, d’huile de moringa, de baobab et d’argan. Un vrai bonheur à utiliser !

Astuces pour de beaux cheveux bouclés

1/ Faire des bains d’huile avant le shampoing

Les cheveux secs et bouclés ont besoin d’huile pour être nourris et pour sceller leur hydratation. J’essaie de faire un bain d’huile tous les deux shampoings environ.

Pour cela, rien de plus simple : enduisez vos cheveux d’huile, attachez-les et laissez poser plusieurs heures avant de faire votre shampoing ! Vous pouvez vous en tenir aux longueurs ou en mettre aussi sur les racines, tout dépend de ce dont vos cheveux ont besoin.

Veillez bien à faire deux shampoings après ça et, une fois n’est pas coutume, à appliquer du shampoing sur les longueurs, histoire d’enlever toute l’huile de vos cheveux et de ne pas ressortir de là avec un effet gras. Aussi, si j’ai mis beaucoup d’huile et que j’ai fait poser le bain longtemps, je n’ai pas forcément besoin d’utiliser un après-shampoing.

2/ Espacer les shampoings

Je me lave les cheveux une fois par semaine, voire tous les 10 jours. Mes cheveux qui sont d’une nature sèche et bouclée n’ont pas besoin d’être lavés plus souvent, bien au contraire. Un lavage trop fréquent pourrait les fragiliser et empêcherait la régulation du sébum qu’ils ont déjà du mal à sécréter compte tenu de leur nature.

Évidemment, une activité sportive intense me conduira à les laver plus souvent ! La tignasse qui gratte est un signe imparable 😊

3/ Privilégier une routine bio

Pour avoir des cheveux en bonne santé, il est important de passer sur des compositions bios et naturelles.

C’est particulièrement le cas pour le shampoing qui ne doit pas contenir de tensio-actifs (agents moussants) trop agressifs qui pourraient agresser le cuir chevelu ; et l’après-shampoing qui ne doit pas contenir de silicones qui pourraient étouffer la fibre capillaire. Je vous en parlais davantage ici.

4/ Se laver les cheveux la tête en bas

Pour les boucles, rien de mieux que de se laver les cheveux la tête en bas ! Cela permet notamment de bien répartir le shampoing sur le cuir chevelu en massant, et aussi de bien rincer afin qu’il ne reste pas de résidus. Cela permet aussi de ne pas plaquer vos cheveux sur votre crâne au moment du rinçage et donc de ne pas lisser vos boucles.

Sauf si vous avez fait poser un bain d’huile ou que vous vous êtes roulée dans la poussière, n’appliquez pas de shampoing sur les longueurs. Le rinçage permettra de faire couler le shampoing le long de vos cheveux et ce sera largement suffisant.

Inutile de faire poser un shampoing ! Une fois appliqué partout sur votre crâne, vous pouvez directement le rincer.

5/ Démêler ses cheveux en douceur

Vient l’étape du démêlage ! Toujours la tête en bas, il s’agit de démêler sa tignasse avec ses doigts à l’aide de l’après-shampoing. Avec un peu de patience et de douceur, c’est le démêlage le plus doux que vous puissiez faire. Vous évitez ainsi de casser de manière irréparable vos cheveux.

Ce petit travail de démêlage permet de laisser poser le produit suffisamment longtemps et vous pouvez ensuite rincer le tout !

Cela peut paraître étrange, mais je n’avais pas de brosse avec moi dans mon sac à dos. Je démêle mes cheveux une seule fois, avec mes doigts, à ce moment-là. La brosse casse les boucles et rend les cheveux mousseux quand on a, comme moi, des ondulations, voire des boucles. À éviter, donc, si l’on peut… et ça fait un truc de moins dans le sac à dos !

cheveux boucles

6/ Scruncher ses cheveux

On entre dans le vif du sujet ! Préparez-vous à recevoir l’enseignement de la technique ancestrale du scrunch que toutes les bouclées assumées connaissent et appliquent !

Vous n’avez toujours pas relevé la tête, vous venez juste de rincer votre après-shampoing. C’est le moment de scruncher ! Essorer le gros de vos boucles en les pressant dans vos mains et en les remontant vers le haut. Les boucles commenceront à se dessiner.

Mettez deux ou trois pompes d’aloe vera dans vos mains, et continuer à scruncher en pressant vos cheveux. Lorsque vos cheveux commencent à « couiner », c’est qu’ils sont gorgés d’eau, vous avez gagné ! Essorez vos cheveux au maximum en les scrunchant de cette façon. L’aloe vera permet d’apporter une touche d’hydratation supplémentaire mais va surtout servir à définir les boucles comme un agent fixant.

7/ La technique du plopping

L’étape suivante est aussi plutôt miraculeuse ! À toutes les bouclées, arrêtez de vous sécher les cheveux en les entortillant dans une serviette façon turban ! Ça ruinerait tout le travail que vous avez fait en scrunchant !

C’est donc le moment où je vous initie à une technique qui a, au bas mot, changé ma vie : le plopping ! Je vous laisse comprendre la technique en images avec cette vidéo de Laureen de La Belle boucle, la reine des bouclettes en bonne santé !

Le plopping consiste à emmailloter vos cheveux dans un grand T-shirt ou dans une serviette microfibre, de façon à ce que les boucles soient plaquées au-dessus de la tête et qu’elles puissent garder leur forme.

Grâce à cette technique, et grâce à l’aloe vera qui va venir les fixer, vous sortez de là avec des boucles plus dessinées et rebondies que jamais !

Danse du Plopping & Résultat !

8/ Faire sécher ses cheveux

Au bout de 30 ou 45 minutes, vous pouvez détacher le T-shirt en mettant la tête en avant. C’est le moment de scruncher de nouveau, d’abord avec le T-shirt, puis avec vos doigts. Cela permet d’enlever le côté rigide que pourrait donner l’aloe vera en fixant les boucles et d’enlever cet effet « carton ».

Finissez par mettre 2 pompes d’huile de brocoli dans vos mains et par scruncher à nouveau. L’huile de brocoli vient sceller l’hydratation en gainant la fibre capillaire. Vos pointes et vos longueurs sont protégées.

Je laisse ensuite sécher à l’air libre, mais vous pouvez, pour des boucles encore plus définies ou pour gagner du temps, utiliser un diffuseur à faible température.

9/ Entretenir ses boucles

Au fil de la semaine, à part protéger mes pointes et mes longueurs avec de l’huile (cf ci-dessous), je n’entretiens pas mes boucles en voyage. Plus les jours passent, plus mes boucles se relâchent, pour devenir seulement ondulées avant le shampoing.

Il est cependant possible entre deux shampoings de refaire une petite routine si on souhaite être bouclées toute la semaine (l’équivalent du brushing) : mouiller rapidement ses cheveux grâce à un vaporisateur, scruncher la tête en bas avec de l’aloe vera, essorer ses cheveux en scrunchant dans un T-shirt en coton ou une serviette microfibre, et sécher au diffuseur ou laisser sécher à l’air libre.

10/ Protéger ses cheveux des agressions extérieures

En voyage, vos cheveux sont soumis à toute sorte d’agressions : soleil, eau salée, transpiration, vent, poussière…

La meilleure façon de les protéger et de les aider à conserver leur hydratation est d’appliquer régulièrement un peu d’huile sur les longueurs et en particulier sur les pointes. Ne partez plus à la plage sans avoir enduit vos cheveux avec une huile brute !

11/ Attacher ses cheveux pour dormir

C’est l’une des habitudes les plus importantes à retenir ! Les cheveux s’abîment énormément avec les frottements sur l’oreiller et il faut absolument les attacher pour dormir !

Pour ce faire, je les attache en « chignon ananas » : je met la tête en bas, je ramasse mes cheveux en une queue de cheval sans tirer, je tourne autour et j’accroche sommairement en chignon avec un gros chouchou qui permet non seulement de ne pas « faire de plis » mais aussi de ne pas vous abîmer cheveux. Le « chignon ananas » permet de conserver du volume au-dessus de la tête et de ne pas (trop) défaire vos boucles.

Vous prenez soin de vos tignasses en voyage, vous ? Ou vous êtes de la team qui coupe tout en arrivant ?

*Cette article est écrit en collaboration avec Mademoiselle Bio, chez qui je passe commande depuis des années pour tous mes soins bios !

*** Céline ***

Si vous avez apprécié la lecture de cet article, partagez-le :

23 commentaires sur “Cheveux bouclés en voyage : Routine bio et minimaliste

  1. Bonjour,
    Merci pour cette routine et cet article ! Je n’ai jamais pris soin de mes cheveux, c’était long et ça m’ennuyait. Plus jeune je les lissais beaucoup et après j’ai tout coupé pour avoir une coupe  »à la garçonne » (même si ce terme est très dépassé aha)
    Quand ils ont repoussé, ils ont beaucoup bouclés mais maintenant qu’ils sont vraiment long (juste au dessus de la poitrine) mes boucles sont moins belles, et surtout j’ai l’impression qu’utiliser un après shampoing les alourdis énormément et donc les boucles sont moins dessinées.
    Pense-tu qu’il y a quelque chose que je fais mal ? Ou quelque chose que je peux faire pour avoir des belles boucles (ne pas utiliser d’après shampoing à chaque fois ?)?
    Merci d’avance et merci pour ton contenu, il est très inspirant !

    Maëlle

    1. Hello !
      C’est peut-être que tes cheveux sont fins et surtout très poreux, c’est à dire qu’ils conservent bien leur hydratation. Tu n’as peut-être pas besoin d’un après-shampoing, tout simplement ! Tu peux faire la même routine avec le gel d’aloe vera et le plopping en zappant l’étape de l’après-shampoing, et ça devrait bien fonctionner !

  2. Coucou!

    Je me demandais quand tu pars longtemps, comment fais-tu pour retrouver ces produits quand ils sont terminés ?
    En achete-tu d’autres moins green sur place ?

    Merci par avance 🙂

    1. Hello !
      Pour l’huile et l’aloe vera, tu trouves ça partout, c’est l’avantage ! Ensuite pour ce qui est du shampoing et de l’après-shampoing, les parents de David sont venus nous voir en cours de route et j’en avais profité pour leur demander de ramener certaines choses. On avait aussi utilisé le système de la Poste Restante qui fonctionne très bien. Sinon, dans les capitales, il y a presque toujours moyen de trouver des références bios…

  3. « C’est le moment de scruncher de nouveau, d’abord avec le T-shirt, puis avec vos doigts. Cela permet d’enlever le côté rigide que pourrait donner l’aloe vera en fixant les boucles et d’enlever cet effet « carton ».
    Je me plaignais justement de l’aloe vera pour cet effet cartonné que je n’aime pas du tout! je ne comprenais pas ce que je faisais mal! hummm je vais retenter alors 🙂

  4. Bonjour Céline,
    Je découvre ton blog suite au podcast « Je t’emmène en voyage » d’Alex Vizeo et j’en suis plus que ravie! Tu délivres de supers conseils que j’ai hâte de mettre en place, moi qui néglige mes boucles… Un grand merci pour tous tes partages et encore bravo de voyager sans prendre l’avion, cela est admirable.

  5. J’ai les cheveux bouclés (ondulés /bouclés selon leur séchage…) et je sais depuis longtemps que je ne les entretiens pas comme il faut ahah. J’ai une tendance à me fier à la météo : si le temps est humide, je vais avoir de belles boucles, si le temps est secs, mes cheveux ne vont pas ressembler à grand chose ! Du coup ton article tombe à pique. J’étais déjà tombée sur le compte IG de la belle boucle,
    Question, j’arrive aussi à tenir une semaine sans me laver les cheveux, mais au bout d’un certain nombre de jours, je ressens le besoin de les brosser pour enlever les noeuds et la poussière : tu trouves que les doigts suffisent pour ce cas là ?

    1. De mon côté ça me suffit… Mais je suppose que c’est propre à chacun ! Ce qui peut être une idée si tu ressens le besoin de brosser tes cheveux souvent, c’est de la faire le soir avant de dormir, et de refaire une routine « d’entretien » le lendemain matin pour refaire les boucles ! Ou alors, technique de la flemme : faire une tresse avec un peu d’aloe vera avant de dormir pour avoir quand même quelques ondulations au réveil sans rien faire !

  6. Hello Céline, super intéressant ton article, j’ai découvert l’huile de brocolis que j’utilise depuis peu et j’adore la coupler avec du gel d’aloe vera c’est top, mais petite question le shampoing solide retire t’il vraiment les bains d’huiles ? Bisous

    1. Le Pachamamaï retire mes bains d’huile avec 2 shampoings, je n’ai pas eu de mauvaises surprises avec lui (j’en avais eu avec le shampoing solide à la coco de Lamazuna par exemple) !

  7. Salut !
    Merci pour tout tes articles très intéressants ! Grâce à toi je me pose maintenant beaucoup plus de question sur mon impact environnemental !

    Voici deux petites questions bouclettes :
    – mettre de l’huile sur ses cheveux et aller ensuite s’exposer au soleil ne risque pas d’abîmer les cheveux ?
    – quand tu fais ton chignons ananas quel élastique utilises-tu pour ne pas agresser tes cheveux ?

    Petite question bonus :p
    Est-ce que malgré toute ces soins tu as aussi des fourches qui apparaissent et comment éviter que la casse ne remonte trop haut ?

    Merci pour tous tes précieux conseils 😉

    1. Hello !
      Ouh là tu me donnes du boulot dis donc 🙂

      Question 1 : Si tu veilles bien à prendre une huile brute, il n’y a pas de soucis ! Ce qui pourrait poser problème, c’est éventuellement les autres produits qu’il pourrait y avoir dedans (alcool, conservateurs, etc…).

      Question 2 : J’utilise un gros chouchou en coton, rien de mieux pour ne pas abîmer ses cheveux !

      Question bonus : Franchement pas tant que ça, mais quand j’en vois je me munie de ciseaux et COUIC je coupe tout de suite avant que ça ne remonte !

  8. Coucou un article vraiment complet.
    J’avais regardé ta précédente vidéo où tu parlais de l’aloès vera, ça a été révolutionnaire pour mes boucles.
    De mon côté mes cheveux sont fins et bouclés, j’utilise donc une routine minimaliste, ça évite d’alourdir les boucles
    Je vais tester de ce pas la technique du Tshirt 🙂

    1. Bonjour Céline, merci pour cet article très complet, j’ai appris plein de choses! Normalement j ai les cheveux bouclés mais je les ai tellement maltraités (notamment avec des lissages brésiliens) que maintenant je n ai qu une vague ondulation. J espère qu en appliquant tes conseils les boucles vont revenir! Et aussi contrairement à toi j ai les cheveux gras mais aussi fourchus donc je n ose pas trop utiliserd huile! Merci

      1. Hello,
        N’aies pas peur de l’huile, mais contente toi d’en mettre sur les longueurs alors, évite le cuir chevelu ! Ça devrait le faire 🙂

  9. Coucou et merci pour ce joli article! C’est toujours un plaisir de te lire ou de regarder tes vidéos! Petite question concernant la coupe! Actuellement les cheveux m’arrivent au dessous des épaules mais sont tous de le même longueur. Du coup ils sont raplapla sans forme. Quelle coupe adoptes-tu de ton côté pour leur donner une forme aussi jolie et éviter de les attacher tout le temps?! Merci!

    1. Coucou !
      J’ai une coupe en dégradés qui est je crois, la meilleure solution pour mes cheveux ! On voit bien à quoi ça ressemble sur la première photo ! Comme toi, je n’aime pas quand ils ont tous la même longueur, je trouve que ça ne les met pas en valeur… C’est mieux de le faire chez le coiffeur parce qu’il peut jouer sur ton volume en fonction de ce que tu veux, mais c’est aussi possible si on ne peut faire autrement de rafraîchir la coupe toute seule… c’est ce que j’ai fait à la moitié du voyage 😋

  10. Hello
    C’est un plaisir de te lire
    merci pour tous tes conseils , liens sur les produits et le plopping de Laureen . je pense que je vais garder ton article sous le coude pour me parfaire.
    Dans un autre article j’ai lu que tu dormais les cheveux attachés en chignon, moi aussi j’avais opté pour cette solution mais le problème c’est qu’a force de faire des chignons (la nuit et parfois le jour) je n’ai plus de volume sur le haut de la tête tout est aplatis … aurais tu une solution ?
    A bientôt pour tes prochains articles

    1. Aaah très bonne question ! Il faudrait que je précise ça dans l’article ! Je fais un chignon ananas pour dormir ! Pour ça, je mets la tête en bas, je rassemble mes cheveux en queue sur le dessus de ma tête sans tirer, je tourne en chignon et hop j’attache avec un chouchou ! Ça fait justement beaucoup de volume sur la tête et je trouve que ça conserve mieux les boucles parce qu’on est moins amené à tirer sur les cheveux que lorsque l’on fait un chignon classique !

      1. merci pour ton retour je vais tenter l’ananas !

        1. As tu re-tenté l’ananas Laetitia? De mon côté j’ai adopté cette technique depuis quelques temps et cela apporte beaucoup de volume à mes cheveux!! (qui sont tout plat et raides si je ne fais rien…) Mais il faut bien basculer les cheveux en avant et faire l’ananas au dessus de la tête comme le précise Céline! 😉

          De mon côté mon problème est que le matin c’est tout joli (volume et cheveux ondulés) mais au bout de 2h je garde du volume mais plus d’ondulations… 🙁
          Je vais peut-être tenter le plopping voir si cela fonctionne sur mes cheveux raides… Est-ce qu’une tignasse raide comme moi a tenté…? 😀

  11. Génial tous ces petits secrets pour prendre soin de ses boucles ! Je cherchais une bonne recommandation pour un gel d’aloe vera de qualité, je suis servie !
    J’adore les shampoings de Pachamamai moi aussi !
    Tu n’utilises plus l’après-shampoing Desert Essence à la coco ? Celui-ci est-il plus efficace ?
    Merci pour ce chouette article !

    1. Coucou !
      Le Desert Esence est super, mais il contient des dérivés de silicones nocifs pour l’environnement et qui, à la longue, peuvent étouffer la fibre capillaire ! J’ai donc voulu chercher une alternative… et je suis vraiment contente avec celui-ci qui a une compo irréprochable !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *